Principe et Fonctionnement

Le fonctionnement d’une AMAP

Dans le système AMAP, on part de l’existant pour évoluer vers un nouveau type d’exploitation à inventer. Une AMAP se fonde sur un engagement solidaire de plusieurs mois dont les objectifs sont de proposer chaque semaine, un panier composé de produits agricoles sains pour les consomm’acteurs, un revenu régulier pour les producteurs et un prix équitable pour les deux partenaires. Une vente directe et locale (pas d’intermédiaires), les légumes qui n’ont pas subi de long trajet, sont toujours frais pleins de saveurs et de goût.

Qu’est que cela apporte aux consomm’acteurs ?

Pour les consomm’acteurs c’est l’opportunité de manger régulièrement des légumes sains, de découvrir des variétés oubliées, de vivre et de manger au rythme des saisons, de consommer autrement et de gérer facilement son budget grâce à un panier à prix fixe. Chacun peut donner un coup de main à la production une fois dans la saison. On dispose d’une véritable transparence sur l’origine de produits (méthodes de production, graines et variétés utilisées…)

Et au Producteur ?

Pour lui c’est la possibilité par ce système d’avoir une pression financière moindre. Idéalement, le paiement du panier se fait en avance pour la saison. Il gagne ainsi en sécurité financière et en autonomie vis-à-vis des organismes financiers (banque, coopérative…). L’AMAP est également pour lui un soutien, économique mais aussi moral à travers une solidarité dans les aléas de la production (partage des risques, et des bénéfices naturels).

En résumé

Le développement du concept AMAP permet de promouvoir et développer une agriculture équitable et respectueuse de l’environnement, à taille humaine. C’est la possibilité de trouver une alternative aux circuits de distribution classiques en valorisant les circuits courts qui représentent un fort intérêt territorial, social et économique. La valorisation de ces circuits permet de recréer du lien social et culturel, favoriser une meilleure connaissance mutuelle entre paysans et citadins. Socialement, cela permet aussi le maintien de l’emploi agricole local en favorisant l’installation de jeunes producteurs et en venant en aide aux paysans en difficulté. Enfin, en tant que véritable outil de développement local et durable, le concept AMAP favorise la convivialité, l’éducation au goût, la création et l’entretien d’un lien social en donnant notamment accès aux personnes défavorisées à une alimentation de qualité, de démocratiser une alimentation saine et sans intrants chimiques.

Les commentaires sont fermés